COMBIEN COÛTE UNE ANNÉE D’ÉCHANGE ?

Le programme d’échange du Rotary est très certainement le moins cher de tous les programmes d’échange. Cela est lié au fait que la structure Rotary est totalement bénévole et que le Rotary consacre même une partie de ses ressources, plus ou moins 1.500€ par étudiant, pour financer une partie des frais liés au programme.

Néanmoins, partir vivre une année à l’étranger n’est pas gratuit. On peut estimer le coût total de l’échange à un montant variant entre 4.500 à 8.000€, en fonction du pays de destination. Ces différences peuvent être justifiées par la distance, le type d’assurance, le voyage de fin de séjour imposé par le District hôte ou encore tout autre voyage supervisé par le Rotary que vous souhaiterez probablement faire durant l’année d’échange.

INSCRIPTION AU DISTRICT

Les frais de dossier s’élèvent à 850€ (à verser sur le compte BE85 0689 4204 2506 du District). Ils couvrent tous vos frais de formation, la fourniture du blazer obligatoire et des cartes de visite, les coûts du week-end de formation et encore d’autres petites dépenses. Après acceptation de votre dossier de candidature, un premier acompte de 450€ est à payer pour la fin du mois de septembre. Le solde de 400€ devra être versé avant les vacances de Pâques. Ce forfait ne couvre pas les frais de billet d’avion, ni ceux liés à l’obtention du passeport, de l’assurance ou du visa d’un an. Par contre, ces 850€ sont bien repris dans l’estimation variant entre 4.500€ et 8.000€.

VOL, PASSEPORT ET VISA

L’achat du billet d’avion aller-retour modifiable et valable pendant un an est obligatoire et est logiquement à votre charge. Il en va de même pour les frais d’obtention du passeport et du visa qui sont variables selon le pays de destination, tout comme le prix du billet d’avion.

FONDS D’URGENCE

Une somme équivalente à environ 400€ devra être consignée sur un compte dès votre arrivée dans le Club d’accueil. Cette garantie reste votre propriété et est destinée à parer au plus pressé en cas d’incident éventuel.

DÉPENSES PERSONNELLES

Lors de votre départ, vous devez veiller à être convenablement habillé et équipé. Vous devez également veiller à prendre avec vous quelques cadeaux pour les familles d’accueil. Les pays asiatiques et latino-américains y sont particulièrement sensibles.

Chaque jeune est accueilli au sein d’une famille qui le considérera comme son propre enfant. Vous serez nourri et logé. Vous n’aurez donc pas à assumer vos frais de scolarité à l’étranger. Votre famille d’accueil s’en chargera, tout comme votre propre famille assumera les frais scolaires de l’étudiant qu’elle accueillera en votre absence. De plus, votre Rotary Club sur place à l’étranger vous versera chaque mois plus ou moins 70€ pour vos dépenses personnelles, ce qui équivaut finalement aux frais de dossier du District 2160. Mais un étudiant n’étant pas l’autre, vous devrez peut-être envisager un petit budget argent de poche pour des dépenses imprévues (smartphone perdu, vêtements, chaussures) ou socialement souhaitable (sports, loisirs, concerts). Il reviendra à chaque jeune et surtout à chaque famille d’analyser ce poste au regard de ses habitudes et de ses possibilités.

VOYAGES ORGANISÉS PAR LE ROTARY

De nombreux Districts rotariens hôtes organisent un ou plusieurs voyages, en fin de séjour et/ou durant l’année . Ces voyages sont le plus souvent facultatifs sauf dans dans quelques pays où le voyage est obligatoire. Le coût de ces voyages est très variable et peut osciller entre 750 et 4.000€ selon le pays de destination. C’est précisément ce poste qui fait varier le coût d’une année de 4.500€ à 8.000€. S’il ne nous est pas possible de nous positionner sur votre participation à ces voyages, nous vous encourageons très fortement aux maximum de voyages possible car ils seront l’occasion pour vous de découvrir le pays tout en passant des journées exceptionnelles en compagnie d’autres étudiants d’échange.

ACCUEIL DE L’ÉTUDIANT INBOUND

La famille qui envoie son enfant est définie comme la famille de référence. Elle est aussi une des trois familles d’accueil du jeune inbound qui séjournera une année sur le sol belge. Cette famille est même le plus souvent la première famille d’accueil, sinon toujours la première. Elle prendra en charge tous les frais de scolarité de l’étudiant Inbound pour toute l’année scolaire, comme ceux de son propre enfant s’il était encore là, en ce y compris les éventuels frais de transports le conduisant à l’école et le ramenant à la maison.

Chaque famille d’accueil assurera les frais d’hébergement et ceux occasionnés par les activités familiales. Chaque famille devra considérer son étudiant d’échange comme son propre enfant et le traiter sur pied d’égalité par rapport aux éventuels autres enfants de la fraterie. N’oubliez pas qu’il en ira de même pour votre enfant qui sera accueilli à l’étranger par trois familles qui, elles aussi, le traiteront comme un membre à part entière de leur famille.

AUTRES ASPECTS FINANCIERS

Il ne faut pas gâter exagérément l’étudiant Inbound mais nous vous remercions par avance de faire votre maximum pour qu’il se sente accueilli et attendu dans votre famille. Il faut agir avec lui comme avec ses propres enfants, en tenant compte de la somme de 70€ d’argent de poche que le jeune percevra mensuellement de notre Rotary Club.

La famille n’a pas à payer les déplacements que l’étudiant fait en dehors d’elle. Ces dépenses devront être prises en charge soit par le Rotary Club s’il s’agit d’une activité du Club ou du District, soit par l’étudiant lui-même avec ses fonds propres, s’il s’agit d’une activité ou d’un voyage privé ou organisé par le ROTEX ou par la commission en charge des grands voyages en Europe. Bien évidemment, rien ne vous empêche de prendre ces frais en charge si vous en avez envie, mais rien ne vous y oblige non plus. Chacun agira en fonction de ses propres réalités et de la réalité du jeune qu’il héberge. Si vous accueillez un étudiant Japonais, il y a de fortes chances que celui-ci dispose de moyens financiers conséquents. Si vous accueillez un étudiant venant du Chili, de l’Argentine ou de l’Equateur, vous comprendrez rapidement que la situation économique de ces pays, couplés à un taux de change très défavorable, ne leur permet quasi aucune dépense. Il est ainsi fréquents que ces jeunes ne s’inscrivent pas aux voyages Rotary, prétextant bien des raisons sans jamais évoquer la vraie raison qu’est le manque de moyens financiers. Si vous percevez ce genre de difficultés, n’hésitez pas à revenir vers votre conseiller ou votre YEO.

Il est également important de préciser que les déplacements des étudiants d’échange en Belgique comme à l’étranger doivent faire l’objet d’autorisations. Selon le type de déplacement envisagé, ces autorisations devront être sollicitées auprès de la famille d’accueil, de la famille d’origine de l’étudiant, du YEO de son Club ou encore du Chairman du District 2160.

La famille belge continuera à recevoir les allocations familiales pour son enfant qui séjourne à l’étranger.

Les étudiants, tant Inbounds que Outbounds, seront convoqués à des réunions d’informations obligatoires. Les frais de ces réunions sont compris dans le forfait. Les familles d’accueil seront également conviées à certaines réunions mais à leurs propres frais.